Uber accusé par un homme d’affaire d’avoir provoqué son divorce

Un homme d’affaire, originaire de la Côte d’Azur, a révélé que suite à une commande d’un trajet Uber depuis  l’iphone de sa femme, celle-ci continua à recevoir les notifications du compte Uber de son mari, alors même que iPhone était déconnecté du compte Uber, éveillant des soupçons d’infidélité. Celle-ci avait ainsi accès à des informations de compte de son mari concernant ses commandes (le nom du chauffeur, sa plaque d’immatriculation ou encore l’heure d’arrivée). Même sans avoir accès à la géolocalisation en temps réel ou à la destination finale, l’épouse pouvait suivre à la trace les commandes effectuées par son mari.
Les « tokens », des identificateurs utilisés par les app pour envoyer des notifications à un appareil précis, pourraient être en cause. Normalement révoqués par Uber après déconnexion du compte précédemment connecté, ces tokens continueraient d’être rendus actifs par la faille technique.
La faute technique n’a été repérée que sur les versions de l’application mises à jour depuis le 15 décembre de l’année dernière.

L’homme d’affaire affirme que le bug d’Uber a précipité son divorce et réclame 45 millions d’euro de réparation.

Categories: Actus VTC